AVERTISSEMENT

AVERTISSEMENT Ce blog a pour raison d'être de rééquilibrer la problématique de l'affaire de Nantes, et de remettre à l'honneur la présomption d'innocence.

Il s'adresse en particulier à tous ceux et celles qui restent meurtris, et qui ne renoncent pas à comprendre.

En tant que partie civile, nous avons pu constater dans le dossier que les informations qui ont fuité dans les médias provenaient d’une sélection d'éléments à charge, pour une raison que nous ne nous expliquons pas. Alors qu'il existe pourtant quantité d'éléments à décharge dont l'importance est minimisée.

Pour résumer notre position [...] Réfléchir autrement.

Bertram et Christine de Verdun (sœur de Xavier)

jeudi 8 novembre 2012

« L'heure du crime... »


Mis à jour le 2 avril 2013


Sur internet, nous pouvons lire ceci : 

« …L'heure du crime est connue avec une relative exactitude, car Agnès souffrait d'apnée du sommeil : elle portait un appareil pendant la nuit et celui-ci a enregistré une activité anormale vers 3h du matin… D'après les enquêteurs, cela correspondrait à l'arrachage du masque… » 

Ou l'art de gonfler des baudruches.

Pour simple information, un appareil d’oxymétrie n’est pas un appareil d’occimétrie… 

Sur la base des données fournies par ce même appareil, et avec le type de raisonnement appliqué plus haut, il faudrait tirer comme conclusions que la semaine précédente, déjà, Agnès aurait été assassinée à plusieurs reprises, en pleine nuit, et jusqu’à deux fois au cours de la même nuit : au conditionnel, et avec toutes les précautions oratoires requises, bien sûr !

Les enquêteurs ont bon dos…

__________________________ 


Plus sérieusement, l'investigation a montré qu'Agnès ne se servait pas de cet appareil toutes les nuits ; le stoppait souvent avant la fin de la nuit. Et parfois ne l'utilisait que quelques heures.

De plus, si l'on réfléchit un tant soit peu sur le sujet, de deux choses l'une : ou bien on laisse en place le masque de l'appareil respiratoire au risque de le marquer de sang, voire de le détériorer, et dans ce cas on supprime tout et on ne s'avise pas de demander à ses amis de s'en occuper : « ...voici les différents dossiers pour les résiliations. Les deux plus embêtants sont Bouygues et la machine "anti-apnées du sommeil", car il faut demander comment rendre le matériel. » ; ou bien on retire le masque et on réveille la personne.

Il serait nettement préférable que les personnes qui ont le goût du sensationnel, mais qui n’ont pas accès légalement aux informations fiables du dossier, évitent de créer des rumeurs infondées, en propageant des erreurs aussi grossières. 

Par simple prudence élémentaire. 

A bon entendeur, salutations.


__________________________ 

Nota bene :

De notre place, ayant connaissance des témoignages convergents prouvant qu'Agnès est bien en vie après le 4 avril (au moins huit personnes), affirmer qu'elle soit morte la nuit du 3 au 4, comme d'aucuns le font (par ignorance du sujet), relèverait du négationnisme : ce dont nous ne voudrions en aucun cas nous rendre coupables.

Lire aussi la CHRONOLOGIE succincte.


__________________________ 


L’heure du crime


Minuit. Voici l’heure du crime.
Sortant d’une chambre voisine,
Un homme surgit dans le noir.

Il ôte ses souliers,
S’approche de l’armoire
Sur la pointe des pieds
Et saisit un couteau

Dont l’acier luit, bien aiguisé.
Puis, masquant ses yeux de fouine
Avec un pan de son manteau,
Il pénètre dans la cuisine

Et, d’un seul coup, comme un bourreau
Avant que ne crie la victime,
Ouvre le coeur d’un artichaut.

Maurice Carême







Cuisine, en l'état, fin mars 2012.
Sous la table, la nappe qui apparaît dans les PV comme recouvrant la table,
 lors des dernières visites domiciliaires.